data-culture-cover

Culture des données : les 5 priorités

mai 19, 2020

La data est devenue un actif stratégique pour les entreprises souhaitant innover et avoir un avantage concurrentiel. Dans l’espoir de satisfaire leurs clients, les entreprises ont, depuis plusieurs années, investi dans de multiples technologies et talents analytiques. Pourtant, pour beaucoup, une culture data driven reste inaccessible, et les données sont rarement utilisées comme base de décision.

La raison est simple : les challenges pour les entreprises qui souhaitent devenir data driven ne sont pas techniques, mais plutôt culturels. Il est bien plus facile d’expliquer comment insérer les données d’entreprise dans les processus décisionnels que de changer la mentalité de toute une organisation ! Dans cet article, nous décrivons cinq façons d’aider les entreprises à créer et à maintenir une culture des données.

D’ici 2023, la culture des données deviendra nécessaire pour produire de la valeur business, comme le démontre son inclusion formelle dans plus de 80 % des stratégies de données et d’analyse, et des programmes de gestion du changement.

Qu’est-ce que la culture des données ?

La “culture des données » est un concept relativement nouveau mais qui est de plus en plus important à mettre en place, notamment pour les organisations qui développent leurs stratégies digitales et de data management. Tout comme la culture organisationnelle, la culture des données fait référence à un environnement de travail dans lequel les décisions sont prises avec des preuves data dites “solides”, et non pas uniquement sur l’instinct.

La culture des données confère plus de pouvoir aux organisations pour organiser, exploiter, prévoir et créer de la valeur avec leurs data.

>> Regarder en Replay notre webinar : Why does data culture matter [EN] <<

 

Voici nos cinq conseils pour créer et maintenir une culture des données :

  

Étape 1 : Être aligné avec les objectifs de l’entreprise

L’objectif fondamental de la collecte, de l’analyse et du déploiement des données est de prendre de meilleures décisions ». (McKinsley)

Avoir confiance en ses données est un des éléments les plus importants pour créer une culture des données, car la méfiance à leur égard entraîne une culture organisationnelle désastreuse. Pour faire confiance aux données, il faut que celles-ci soient alignées avec les objectifs de l’entreprise. Pour favoriser les changements stratégiques et culturels, il est important que toute l’entreprise se mette d’accord sur des objectifs commerciaux communs, ainsi que sur les métriques pertinents pour mesurer les succès ou échecs dans l’ensemble de l’organisation.

Posez-vous les bonnes questions : Comment pouvons-nous, non seulement devancer nos concurrents, mais également maintenir notre avance ? De quelles données aurions-nous besoin pour décider de notre prochaine offre de produits ? Comment notre produit se comporte-t-il sur le marché ? En introduisant des données dans votre processus décisionnel, votre entreprise aura déjà fait le premier pas vers la création d’une culture des données.

Étape 2 : Détruire les silos de données

Les “silos de données” font référence aux départements, groupes ou individus qui sont les gardiens des données, mais qui ne partagent pas (ou ne savent pas comment partager) la connaissance des données avec d’autres parties de l’entreprise. Lorsque des informations cruciales sont enfermées et accessibles seulement à quelques connaisseurs, cela empêche votre entreprise de développer une culture de données interdépartementale. C’est également problématique d’un point de vue technique : les pipelines de données multiples sont plus difficiles à surveiller et à maintenir, ce qui fait que les données sont obsolètes au moment où quelqu’un les utilise pour prendre des décisions.

Pour briser les silos de données, les entreprises doivent mettre en place une source unique de vérité. Il faut donner aux employés les moyens de prendre des décisions fondées sur les données en s’appuyant sur une solution centralisée. Un data catalog permet aux utilisateurs techniques et non techniques de comprendre les actifs de données de l’entreprise et d’avoir confiance en eux.

>> Découvrez notre article: Qu’est-ce qu’un data catalog ? <<

Étape 3 : Embaucher des personnes data-driven

Lors de la mise en place d’une culture des données, il est important d’embaucher des personnes data-driven. Les entreprises se réorganisent, ce qui oblige à créer de nouveaux rôles pour soutenir ces changements organisationnels:

 

Data Stewards

Les Data Stewards orchestrent les systèmes de données d’une entreprise. Souvent appelés « maîtres des données », ils en ont des connaissances technique et business. Leur mission principale est d’assurer la bonne documentation des données et de faciliter leur accès pour leurs utilisateurs, tels que les data scientists ou les chefs de projet par exemple.

Cette profession est en plein essor ! Leur rôle collaboratif permet aux responsables de données de travailler à la fois avec les départements techniques et métiers. Ils sont le premier point de référence data dans l’entreprise et servent de point d’entrée pour y accéder.

 

Chief Data Officers

Les Chief Data Officers, ou CDO, jouent un rôle clé dans la stratégie de l’entreprise. Ils sont chargés d’améliorer l’efficacité globale de l’organisation et de créer de la valeur autour de leurs données. Initialement, les CDO avaient pour mission de convaincre les organisations d’exploiter leurs données. Les premières années ont généralement été soutenues par la construction d’un univers de données adapté aux nouveaux usages, souvent sous la forme d’un Data Lake ou d’un Data Mart. Mais avec le développement exponentiel des données, le rôle du CDO a pris une nouvelle ampleur. Désormais, les CDO doivent reconsidérer l’organisation de manière transversale et globale. Ils doivent devenir les nouveaux leaders de la Data Democracy !

Afin d’obtenir le soutien de tous les employés dans leurs initiatives data, ils doivent non seulement les aider à comprendre les données (contexte, production, etc.) mais également à investir dans la stratégie de production et l’exploitation des données.

 

Étape 4 : ne pas négliger ses métadonnées

Lorsque les données sont créées, les métadonnées (leur origine, leur format, leur type, etc.) le sont également. Cependant, ce type d’information ne suffit pas pour gérer correctement les données ; les leaders de la donnée doivent investir du temps pour s’assurer que ces informations soient correctement nommées, étiquetées, stockées et archivées dans une taxonomie qui est cohérente avec tous les autres actifs de l’entreprise.

Ces métadonnées permettent aux entreprises d’assurer une meilleure qualité et découverte des données, permettant aux équipes de mieux les comprendre. Sans métadonnées, les entreprises se retrouvent avec des jeux de données sans contexte qui ont peu de valeur.

 

Étape 5 : Respecter les différentes réglementations sur les données

Avec la mise en place du GDPR en mai 2018 ainsi que toutes les autres réglementations diverses qui voient le jour aux États-Unis, au Royaume-Uni ou même au Japon, il est important que les entreprises respectent et suivent les lignes directrices pour se conformer à celles-ci.

Si vous n’êtes pas sûr d’être conforme, consultez nos articles sur le RGPD <<

La mise en œuvre de la gouvernance des données est un moyen de garantir la confidentialité et la sécurité de toutes les données personnelles et d’assurer la gestion des risques. Il s’agit d’un ensemble de pratiques, de politiques, de normes et de guides qui fournissent une base solide pour garantir que les données sont correctement gérées, créant ainsi de la valeur au sein d’une organisation.

 

Étape 6 BONUS : Choisir les bonnes solutions

La gestion des métadonnées est une discipline en plein essor, nécessaire pour les entreprises qui souhaitent soutenir l’innovation ou les initiatives de conformité réglementaire sur leurs actifs de données. Une solution de gestion des métadonnées offre aux entreprises une plateforme centralisée permettant à tous les utilisateurs de données de mettre en œuvre une culture de données.

Pour plus d’informations sur le metadata management, contactez-nous !

zeenea logo

At Zeenea, we work hard to create a data fluent world by providing our customers with the tools and services that allow enterprises to be data driven.

zeenea logo

Chez Zeenea, notre objectif est de créer un monde “data fluent” en proposant à nos clients une plateforme et des services permettant aux entreprises de devenir data-driven.

Be(come) Data Fluent

Read the latest trends on big data, data cataloging, data governance and more on Zeenea’s data blog.

Join our community by signing up to our newsletter!

Devenez Data Fluent

Découvrez les dernières tendances en matière de big data, data management, de gouvernance des données et plus encore sur le blog de Zeenea.

Rejoignez notre communauté en vous inscrivant à notre newsletter !

LET’S GET STARTED

Make data meaningful & discoverable for your teams

Démarrer MAINTeNaNT

Donnez du sens à votre patrimoine de données