“By 2021, organizations will spend twice as much effort in managing metadata compared with 2018 in order to assess the value and risks associated with the data and its use.”

*Gartner, The State of Metadata Management

La définition de metadata management

Avant de définir ce qu’est un metadata management (ou gestion des métadonnées en français), prenons un moment pour revoir les fondamentaux : Quelle est la différence entre une donnée et une métadonnée ?

Si malheureusement le temps vous manque, retenez simplement, qu’une métadonnée permet de contextualiser une donnée via les très appréciés 5 W : Who?, What?, When?, Where?, Why?

Ces questions répondent ainsi à un objectif clair : comprendre la donnée en vue de l’utiliser en état de pleine conscience.

Avec l’arrivée du Big Data et des différentes réglementations data, les leaders de la donnée doivent gagner en maturité sur leurs projets data au travers d’efforts centrés sur les métadonnées. Celles-ci sont partout : dès lors qu’une donnée est générée un ensemble d’informations la contextualisant apparaît.

Prenons l’exemple, d’un fichier excel recensant une liste de contacts. Les données sont les prénoms, noms, emails et adresses postales et les métadonnées de ce jeux de données seraient sa date de création, le nom du fichier, les auteurs associés, la taille et le poids du fichier ou encore des commentaires laissés dans le document.

Cette discipline autour de la gestion des métadonnées n’est pas quelque chose de révolutionnaire en tant que tel. Les entreprises ont compris son importance en réalisant, là encore, des fichiers excels. Le vrai virage aujourd’hui pour les entreprises data-driven est de s’outiller dans le metadata management avec des solutions qui sauront passer d’une métadonnée simplement passive à une information active et exploitable pour des cas d’utilisation tels que : se conformer aux réglementations, mettre en place une gouvernance des données et comprendre la valeur de ses données.

Pourquoi faut-il implémenter une stratégie de metadata management?

Le premier cas d’usage concernant la gestion des métadonnées est de faciliter la découverte et la compréhension du patrimoine de données de l’entreprise.

Ceci requiert la mise en place d’un référentiel de métadonnées, son remplissage et sa mise à disposition d’informations.

Voici quelques bénéfices, entre autres, du metadata management :

  • Une meilleure compréhension du sens des données du patrimoine de l’entreprise,
  • Une communication sur la sémantique des données via un data catalog,
  • Les leaders de la données sont plus productifs et efficaces, ce qui accélère la livraison des projets,
  • L’utilisation des dictionnaires de données et glossaires métier permet d’identifier des synergies et vérifier la cohérence des informations,
  • Renforcement de la documentation d’une donnée (suppression, archives, qualité, …),
  • La génération de pistes audits et d’informations (risque et sécurité pour la conformité).

Gérez vos métadonnées avec Zeenea

Avec Zeenea, transformez vos métadonnées en connaissances exploitables !

Notre plateforme de metadata management organise et met à jour automatiquement vos informations à partir de vos systèmes de stockage. Elle devient une source unique d’informations pour tout utilisateur de la donnée dans l’entreprise.

  •  
  •  
  •  
  •