L’explosion des sources de données dans les entreprises, l’hétérogénéité des données ou encore les nouvelles demandes liées à la donnée confirment l’extrême nécessité de maintenir une documentation de votre patrimoine !

Or, les organisations continuent à se battre avec des moyens encore trop traditionnels pour faire l’inventaire et comprendre ces nouveaux actifs d’entreprise.

La raison pour laquelle les solutions de Data Catalogs sont apparus sur le marché.

Et, vous l’avez certainement remarqué… le nombre d’éditeurs sur le marché du Data Catalog ne manque pas ! Cette profusion d’offres laisse les entreprises incertaines quant au Data Catalog qui saura répondre à leurs attentes.

Bon, cela étant dit, sur quelles spécificités devez-vous évaluer votre futur Data Catalog ?
Nous pensons que vous devez garder dans votre short list des solutions répondant à minima ces 5 principes fondateurs :

1. Un Data Catalog pour tous et tous pour un Data Catalog

Implémenter un data catalog mérite d’avoir une stratégie de gestion de métadonnées (ou metadata management en anglais) au niveau entreprise.

En d’autres termes, faire l’acquisition d’un data catalog au niveau d’un système de stockage reviendrait à recréer les bien connus “silos data” mais version metadata. Les rendant par la suite difficiles et compliqués à gérer et à intégrer dans d’autres systèmes.

Un Data Catalog doit ainsi devenir votre référentiel data au sein de votre entreprise. La solution doit ainsi se connecter à tous vos systèmes de stockages ou informations des plus avant gardistes aux plus traditionnels.

2. L’automatisation

Lors de vos évaluations, ayez en tête de choisir un Data Catalog connecté.

Brique essentielle dans la mise en oeuvre d’un metadata management. Cette fonctionnalité simplifiera et automatisera l’inventaire et surtout la mise à jour de vos informations depuis vos différentes bases de données dans votre futur référentiel centralisé.

Une façon simple de mettre à disposition des informations justes auprès de vos utilisateurs data.

3. Simple !

Simple ne veut pas dire complet ! Derrière ce terme, nous pensons aux futurs utilisateurs du Data Catalog.

Pensez qu’une interface “bien faite” et pensée pour des utilisateurs non technique permettra une meilleure adoption et rétention de la solution dans votre organisation.

4. Déployer progressivement avec le bon accompagnement

 

Afin de convaincre les utilisateurs de l’apport d’un Data Catalog, évaluez sa capacité à délivrer de la valeur rapidement et l’accompagnement prévu par l’éditeur (ou son partenaire) sur la mise en place une stratégie de gestion de métadonnées.

Par exemple, chez Zeenea, nous travaillons avec nos clients pas à pas, source de métadonnées après source de métadonnées afin de démontrer le champ des possibles de la solution (automatisation, moteur de recherche, collaboration, etc.) auprès d’une population pilote, grandissante au fil du temps.

5. Valoriser vos métadonnées

Votre futur Data Catalog ne doit pas être qu’un simple inventaire d’informations.

Pensez dès aujourd’hui aux champs des possibles avec cette matières premières !

En se dotant d’une solution proposant des apprentissages intelligents, autrement dit du Machine Learning, grâce à la recherche, au profiling des metadata et/ou data depuis l’outil, enrichissez au jour le jour la documentation, le sens et les usages faits sur votre patrimoine de données.

  •  
  •  
  •  
  •