>> Revoir notre webinar (ANGLAIS) <<

La gouvernance des données a très certainement été un sujet tendance en 2019 ! Les entreprises prennent conscience de l’importance de gérer son patrimoine de données efficacement.

Pour bien comprendre ce qu’est la gouvernance des données, il existe plusieurs définitions :

“Data governance is a quality control discipline for adding new rigor and discipline to the process of managing, using, improving and protecting organizational information.”
IBM Data Governance Council 

“Data governance is the exercise of authority and control (planning, monitoring, and enforcement) over the management of data assets.”
Dama DMBok

“Data Governance is a system of decision rights and accountabilities for information-related processes, executed according to agreed-upon models which describe who can take what actions with what information, and when, under what circumstances, using what methods.”
The Data Governance Institute

“Data governance is the formal orchestration of people, processes, and technology to enable an organization to leverage their data as an enterprise asset.”
MDM Institute

Ce qui est certain c’est que ces explications sont loin d’être fun ! Avant de tenter de la définir, regardons de plus près les raisons pour lesquelles la gouvernance est devenue un sujet stratégique.

 

Qu’est-ce qui pousse les entreprises à mettre en œuvre une gouvernance des données ?

D’après nos expériences, les entreprises ont généralement un ou plusieurs de ces problèmes au sein de leur organisation :

Connaissances tribales : généralement, les entreprises ont une personne ou un groupe sélectionné de personnes qui produisent, travaillent et comprennent leurs informations. Cependant, le reste de l’organisation n’a aucune connaissance de ces informations (d’où elles proviennent, leur valeur, leur qualité, etc.). Les entreprises disposent ainsi d’informations silotées, difficiles à utiliser et à partager.

Big mess : au cours de ces dernières années, de nombreux systèmes d’informations complexes sont apparus, ce qui a conduit les entreprises à générer et stocker d’énormes quantités de données non organisées. Les utilisateurs ont donc à leur disposition des données dont la qualité, l’utilisation ou même la localisation sont inconnues.

Conformité : Toutes les entreprises sont soumises à une certaine forme de conformité, que ce soit la confidentialité des données, l’utilisation générale des données ou l’éthique. Celles qui n’ont pas de gouvernance dans leurs organisations souffriront de ces règlements.

La mise en œuvre de la gouvernance des données aide donc les entreprises à résoudre ces problèmes !

Avec la gouvernance des données, les entreprises peuvent créer une organisation data fluent, organiser leurs données et se conformer aux exigences réglementaires.

Pourquoi la gouvernance des données échoue dans les entreprises

Cependant, beaucoup d’entreprises reporte la mise en œuvre d’une gouvernance des données. Ces organisations estiment que :

  • La gouvernance implique le contrôle et non la valeur
  • Cela ralentit les affaires
  • Il s’agit plus d’une préoccupation informatique que d’une préoccupation business
  • Les projets de gouvernance mis en œuvre ont échoué trop souvent auparavant
  • C’est trop gros, il n’y a pas de ressources disponibles
  • C’est bien d’en avoir, mais ce n’est pas une priorité

 

Quelle stratégie pour votre gouvernance des données ?

Pour autant, il est essentiel que les entreprises mettent en place une gouvernance des données adaptée. Il n’y a pas une façon unique de mettre en œuvre une gouvernance des données : les entreprises doivent définir les objectifs stratégiques auxquels doit répondre leur gouvernance.

Nous identifions deux axes stratégiques dans l’implémentation d’une gouvernance des données. 

Gouvernance des données défensive

Cette dimension de la gouvernance des données est davantage axée sur le contrôle et la gestion des risques. Ici, les entreprises s’assurent de respecter la conformité des données (comme le RGPD), la confidentialité et la sécurité. Ce cadre va de pair avec certaines des définitions vues ci-dessus.

Gouvernance des données offensive

Cette dimension est axée sur la production de valeur avec ces données. Avec une approche offensive de la gouvernance des données, les entreprises privilégient également l’innovation de leurs produits ou services.

  •  
  •  
  •  
  •