Venez comme vous êtes.” Ce slogan, connu de tous, est la phrase clé de McDonald’s et pilote toute leur stratégie.

En tant que sponsor du Big Data Paris, nous avons pu assister à de nombreuses conférences telles que BCG, Ministère des armées, Zalando, etc.

Parmi ces conférences, nous avons eu l’occasion de participer à celle de la marque McDonald’s, animée par Romain Girard, Directeur Business Insights et Thibault Labarre, Senior Manager chez Ekimetrics. Ils nous éclairent sur comment McDonald’s France utilise le Big Data pour mieux connaître ses consommateurs.

 

LES OBJECTIFS ET CHALLENGES DE MCDONALD’S

McDonald’s c’est plus de 1450 points de vente et 2 millions de visiteurs par jour en France. Autant dire que le traitement des données est très complexe pour le géant du fast-food. Romain Girard explique “Avec autant de consommateurs par jour, il est important pour nous de distinguer les différents profils clients. Pour faire cela nous utilisons le Big Data.”

La restauration est un marché très concurrentiel où de nouveaux acteurs apparaissent tous les jours. L’émergence de fast-food étrangers tels que Burger King, O’Tacos ou même les super marchés instaurant des zones pour déjeuner comme Franprix ou Carrefour Market donnent le pouvoir aux consommateurs de choisir entre un nombre quasi infini d’enseignes.

L’objectif de McDonald’s est d’être numéro un sur le marché de la restauration rapide. Mais avec la naissance des nouveaux comportements alimentaires (végétarisme, véganisme), des nouveaux modes de livraisons (les plateformes telles que Uber Eats, Deliveroo, etc.) ainsi que la digitalisation (les sites internets tels que La Fourchette), il est de plus en plus difficile de faire face à ces nouveaux acteurs. La réponse de McDonald’s se trouve dans le Big Data via la segmentation client afin d’offrir des offres plus personnalisées et innovantes.

COMMENT MCDONALD’S FRANCE DISTINGUE LES DIFFÉRENTS PROFILS CLIENT ?

Afin de pouvoir distinguer les différents profils de ses consommateurs, McDonald’s utilise les données des tickets de caisse. Et oui ! Les tickets de caisses en disent beaucoup sur les clients : le moment de la journée de la commande, le nombre de produits achetés, si la commande est sur place ou à emporter… tout plein d’informations précieuses pour le créateur du Big Mac.

Thibault Labarre nous explique : “Afin de pouvoir distinguer ces différents profils, nous exploitons la donnée client afin de créer un écosystème de données pour ensuite pouvoir les croiser : combien de personnes commandent en livraison, combien de personnes viennent seuls ? Et à quel moment de la journée ? Etc.”
Romain Girard complète en nous expliquant qu’il est “important de créer une acculturation entre les équipes data et business afin d’instaurer une pédagogie commune.”

Afin d’instaurer cette pédagogie commune, McDonald’s utilise un dashboard simple d’utilisation pour que tous les utilisateurs puissent comprendre les données de l’entreprise. “C’est en travaillant de manière agile que nos équipes peuvent communiquer efficacement autour des données. Nous avons mis en place notre stratégie data en 3 mois seulement grâce à cette méthode. C’est bizarre à dire, mais nous avons pris un format start-up afin de pouvoir tester et apprendre sur nos données rapidement.” exprime Thibault Labarre.

 

MCDONALD’S ET L’AVENIR

L’aventure de McDonald’s et du Big Data n’est pas prête de s’arrêter ; le géant du fast food nous confirme que dans le prochains mois, la communication va beaucoup changer. “Evidemment nous ne pouvons vous donner trop d’informations, mais sachez que dans les mois à venir, la communication de McDonald’s sera beaucoup plus centrée sur le consommateur et moins sur le produit en lui même.” nous confirme Romain Girard, “Venez comme vous êtes” parle directement au client et, c’est ce que nous recherchons à faire.”

  •  
  •  
  •  
  •