Dans la gestion de métadonnées, on entend souvent parler de “dictionnaires de données” et de “business glossaries”. Bien qu’ils puissent sembler similaires, ils sont en fait assez différents ! Découvrons ensemble leurs différences et relations.

Qu’est-ce qu’un dictionnaire de données ?

Un dictionnaire de données est un ensemble de descriptions ou d’éléments correspondant à des objets ou modèles de données.

Ces descriptions peuvent inclure des attributs, champs, ou même des propriétés pour déclarer les types, les transformations, ou encore les relations des données.

Les dictionnaires de données aident les professionnels de la data à mieux comprendre leurs données et métadonnées. Habituellement sous forme de tableaux ou de feuilles de calcul, les dictionnaires de données sont indispensables pour les profils techniques tels que les développeurs, data analysts, data scientists, etc. dans leur travail de tous les jours. 

Qu’est-ce qu’un business glossary ?

Un business glossary apporte une signification et un contexte aux données dans les départements de l’entreprise.

Un business glossary est donc un endroit où les termes métier et liés aux données sont définis.

Cela peut sembler simple, mais il est rare que tous les employés d’une entreprise partagent une même compréhension, définition des termes – mêmes les plus fondamentaux – tels que «contact» et «client» au sein de l’entreprise.

Un exemple d’un business glossary dans Zeenea :

Les principales différences entre un dictionnaire de données et un business glossary

Les dictionnaires de données traitent les informations des bases de données et des systèmes, principalement utilisées par les équipes informatiques. Les business glossaries définissent des termes utilisés au sein d’une même organisation. Il est un dictionnaire métier faisant foi dans l’entreprise.

Les dictionnaires de données se présentent généralement sous forme de schémas, de tableaux, de colonnes, etc., tandis qu’un business glossary fournit une définition unique des termes métier sous forme textuelle.
Un glossaire métier croise les termes et leurs relations, contrairement aux dictionnaires de données.

 

Quelle est la relation entre un dictionnaire de données et un business glossary ?

La réponse est simple : un business glossary donne du sens au dictionnaire de données.

Par exemple, dans le business glossary, un numéro de sécurité sociale américain (SSN) sera défini comme « un numéro unique attribué par le gouvernement américain dans le but d’identifier des personnes dans le système de sécurité sociale américain ».

Dans le dictionnaire de données, le terme SSN est défini comme « une chaîne de neuf caractères généralement affichée avec des traits d’union ».

Si un data explorer a un doute sur la signification du terme «SSN» dans le contexte de son dictionnaire de données, il peut toujours rechercher le terme associé dans le business glossary.

 

Intéressé par l’automatisation d’un dictionnaire de données et la création d’un business glossary pour votre entreprise ?

Vous souhaitez créer un référentiel de métadonnées centralisé de toutes vos sources de données d’entreprise ?

Notre outil fournit un moyen intuitif de créer et importer les glossaires de votre entreprise afin de relier ces définitions aux concepts de Zeenea ou jeux de données importés dans notre data catalog.

  •  
  •  
  •  
  •