data-storytelling

Data storytelling : l’atout communication de vos équipes data

octobre 5, 2021

Faire parler les données, c’est tout un art. Mais pour embarquer l’ensemble de vos collaborateurs, il est capital que chacun comprenne ce que disent les data de vos clients, de vos process, de vos objectifs. Pour cela, il y a le Data Storytelling !

Retour sur la façon la plus ludique et efficace de communiquer et de représenter des concepts complexes.

La donnée est partout. Au sein des directions marketing, dans le service client, sur les sites de production, les pages Web… Lorsque vous serez parvenu à collecter, centraliser, dédoublonner et hiérarchiser l’ensemble de ces flux d’informations, il faudra en tirer des enseignements opérationnels.

Mais la data est, par nature, aride, complexe et souvent austère. Parce que vos collaborateurs ne sont pas tous des Data Scientist, il est capital de faire parler la donnée.

Comment ? En recourant au Data Storytelling ! Le principe est simple et même les moins anglophones auront saisi l’idée : pour faire parler les données, les rendre accessibles à tous quel que soit le profil, les formations ou les fonctions, mieux vaut raconter une belle histoire que marteler des principes complexes. Le Data Storytelling est né de la convergence du Storytelling et de la Data Visualisation, également appelée Dataviz.

 

Du storytelling au Data Storytelling

Depuis l’époque de Socrate à nos jours, il y a une constante : l’être humain aime les histoires. Les histoires sollicitent l’imaginaire, permettent l’appropriation des concepts les plus élaborés et font appel à des mécaniques qui transportent et transcendent les esprits. Les politiques exploitent régulièrement le storytelling pour renforcer la portée de leurs discours. Les médias, eux aussi, actionnent régulièrement ce levier pour vulgariser les événements ou les idées les plus complexes. 

Le fait que les données apparaissent dans de nombreux contextes et sous de nombreuses formes porte parfois à confusion chez des collaborateurs non spécialistes.

Pourtant, les données, lorsqu’elles sont correctement mises en scène, se prêtent parfaitement à la création d’un récit qui, dès lors, sera accessible plus aisément. Si la Dataviz a longtemps été utilisée à cette fin de vulgarisation des enseignements et tendances issues de la données, ces représentations graphiques pouvaient encore rester obscures pour de nombreux collaborateurs. Passer du chiffre à l’image ne suffisait plus !  Dès lors le recours au Data Storytelling s’est imposé comme une évidence dans le monde l’entreprise.

 

Les bénéfices du Data Storytelling

Le premier bénéfice que vous tirerez d’un Data Storytelling bien conçu, c’est que le message que vous souhaitez véhiculer à vos équipes, à vos prospects ou à vos clients, sera compréhensible aisément.

Oubliez le jargon technique, le vocabulaire d’experts IT, face à une histoire, nous sommes tous égaux. Mais ce n’est pas le seul atout du Data Storytelling. Au-delà de son caractère accessible, il est aussi un moyen de synthétiser une information. Plus le discours est condensé, plus il est percutant et efficace.

Mais il y a un troisième bénéfice induit. Une bonne histoire se mémorise facilement et reste présente à l’esprit plus longtemps. Pourquoi ? Tout simplement parce que le Data Storytelling, comme tout bon récit, inscrit le message dans une dimension émotionnelle. L’histoire fait réagir celui qui l’écoute, elle l’interpelle et frappe l’esprit, soit parce qu’elle est drôle, soit parce qu’elle fait appel à des souvenirs personnels, ou qu’elle permet de se projeter vers l’avenir. 

C’est là tout le défi du Data Storytelling : passer d’une donnée brute, à un récit suscitant émotion, réaction, empathie, et in fine, implication !

 

Les clés d’un Data Storytelling efficace

Pour concevoir un Data Storytelling impactant, celui-ci doit être adapté à l’audience ciblée. On ne parle pas de la même façon à une équipe marketing, à une force de vente ou à un service client. La mécanique de construction du Data Storytelling repose sur trois piliers.

Le premier, ce sont vos données bien sûr. En fonction du type d’information dont vous disposez vous devrez définir les deux autres piliers. 

D’abord, intéressez-vous à la forme de la narration. Le choix du champ lexical, la nature même du récit, la tonalité choisie (humoristique, dramatique, satirique), autant d’éléments qui doivent être définis en fonction de l’audience que vous ciblez. Enfin le troisième élément clé de votre projet, c’est l’habillage visuel.

Éloignez-vous des seules considérations esthétiques, votre enjeu, c’est de véhiculer efficacement le message et l’information ! Sur la base de ces trois éléments essentiels, vous pourrez bâtir votre Data Storytelling et ainsi valoriser encore davantage votre capital data…

zeenea logo

At Zeenea, we work hard to create a data fluent world by providing our customers with the tools and services that allow enterprises to be data driven.

zeenea logo

Chez Zeenea, notre objectif est de créer un monde “data fluent” en proposant à nos clients une plateforme et des services permettant aux entreprises de devenir data-driven.

Be(come) Data Fluent

Read the latest trends on big data, data cataloging, data governance and more on Zeenea’s data blog.

Join our community by signing up to our newsletter!

Devenez Data Fluent

Découvrez les dernières tendances en matière de big data, data management, de gouvernance des données et plus encore sur le blog de Zeenea.

Rejoignez notre communauté en vous inscrivant à notre newsletter !

LET’S GET STARTED

Make data meaningful & discoverable for your teams

Démarrer MAINTeNaNT

Donnez du sens à votre patrimoine de données