Défis data : les clés pour être un bon Chief Data Officer en 2021 ?

mars 18, 2021
cdo-2021

A l’heure où la donnée s’est imposée comme un actif majeur dans l‘entreprise, personne ne nie le rôle clé du Chief Data Officer. Nous avons déjà eu l’occasion dans un de nos précédents articles d’évoquer la mission des CDO

Acteur de la transformation des processus et usages data dans leurs entreprises, le Chief Data Officer doit se prévaloir de qualités techniques mais aussi humaines. Retour sur le rôle du CDO en 2021 !

Pédagogie, accompagnement, empathie, vision… Autant de caractéristiques parfois difficiles à réunir et à concilier au quotidien. Et pourtant ! Parce que le rôle du Chief Data Officer est aussi stratégique qu’opérationnel, il doit non seulement pouvoir s’appuyer sur des compétences reconnues, mais aussi adosser son action au sponsorship inconditionnel de la direction générale, tout en restant au contact des équipes métier. Afin de répondre à ces challenges, le CDO doit donc faire preuve de savoir-être autant que de savoir-faire.

D’un côté, il doit être apte à proposer des nouvelles solutions et outils qui permettent à l’entreprise de correctement analyser et exploiter les données, et de l’autre, savoir mettre les données au centre de l’entreprise, afin de construire une culture data et faire le lien entre métier et IT.

 

Un champ d’action qui s’étend progressivement

Dans son étude intitulée Quels sont les rôles et les défis du Chief Data Officer (CDO) d’aujourd’hui ? – Focus sur une fonction clé de la transformation data-driven, le cabinet PwC définit le périmètre des défis que doit relever le CDO : 

« Dans la mesure où les équipes data se sont constituées et professionnalisées dans les grands groupes, l’enjeu se déplace aujourd’hui vers la capacité à faire travailler ensemble tous les départements de l’organisation. L’acculturation de l’entreprise et la formation des équipes data sont au cœur des enjeux du Chief Data Officer ».  Cette réalité est renforcée par un autre constat : « Le CDO doit s’adapter à la transition entre des systèmes hérités, des nouvelles technologies de stockage et d’analyse des données ainsi qu’à des interfaces répondant à de nouveaux usages (Cloud, Data Marketplaces, Data virtualization, IoT, chatbot, etc.) ». 

Enfin, comme l’indiquent les auteurs de la synthèse de l’étude, « avec une croissance du nombre de cas d’usages combinant la RPA et l’IA, le champ d’action du Chief Data Officer s’étend ». Preuve de la criticité de la mission de CDO, la place qu’il occupe au sein des organisations.

Une autre étude réalisée par IDC pour le compte d’Informatica et publiée en août 2020, révèle que 59% des CDO interrogés rapportent directement à un responsable clé de l’entreprise, notamment au CEO. Et le Chief Data Officer est directement impliqué dans la performance des entreprises. En effet, cette même étude souligne que 80% des indicateurs clés de performance des CDO sont liés à des objectifs commerciaux (efficacité opérationnelle, satisfaction des clients, protection des données, innovation, chiffre d’affaires et productivité).

 

Les défis du CDO au quotidien

Le rôle essentiel du Chief Data Officer c’est de construire un pipeline data pertinent, performant, et valorisable, tout en composant une équipe capable de faire vivre cet actif et le transformer en matière première exploitable par l’ensemble des métiers. 

Cette mission de grand architecte de la Data, impose au CDO de composer des équipes constituées de personnes compétentes et totalement data-driven. C’est l’une des difficultés majeures selon l’étude IDC qui rappelle que 71% des répondants ne disposent que de quatre gestionnaires de données ou moins, et 26% n’en ont même aucun ! La capacité à recruter, à s’entourer et à animer une équipe Data constitue par conséquent le premier de tous les défis du CDO. 

Mais ce n’est pas le seul. 

Si l’on s’en réfère à l’étude PwC déjà évoquée, il apparaît que pour 70% des CDO interrogés, l’acculturation data de l’entreprise est mise en œuvre au sein de leur entreprise. Une acculturation dont ils sont les premiers artisans en mettant sur pied une documentation des données disponibles, qui soit intelligible de tous, y compris des profils non IT. Une réalité qui fait écho à un autre des défis majeurs du CDO qui consiste à jouer le rôle de passerelle entre les acteurs de l’IT dans l’entreprise et l’ensemble des métiers.  

« Nous constatons que cela est accentué par le passage à l’échelle des projets data ; passant d’initiatives sur un périmètre restreint – ayant davantage la forme d’un « Proof of Concept » (PoC) – à des projets globaux impliquant de multiples parties prenantes », observe-t-on chez PwC. Garant du développement des processus data pour améliorer la qualité des données, le CDO est présent sur tous les fronts. 

Un véritable chef d’orchestre qui devra savoir insuffler énergie et dynamisme pour contribuer à la relance économique des entreprises en 2021 !

zeenea logo

At Zeenea, we work hard to create a data fluent world by providing our customers with the tools and services that allow enterprises to be data driven.

zeenea logo

Chez Zeenea, notre objectif est de créer un monde “data fluent” en proposant à nos clients une plateforme et des services permettant aux entreprises de devenir data-driven.

Be(come) Data Fluent

Read the latest trends on big data, data cataloging, data governance and more on Zeenea’s data blog.

Join our community by signing up to our newsletter!

Devenez Data Fluent

Découvrez les dernières tendances en matière de big data, data management, de gouvernance des données et plus encore sur le blog de Zeenea.

Rejoignez notre communauté en vous inscrivant à notre newsletter !

LET’S GET STARTED

Make data meaningful & discoverable for your teams

Démarrer MAINTeNaNT

Donnez du sens à votre patrimoine de données